Escapades festivalières à Montréal – Pop Montréal et le Festival du Nouveau Cinéma

Depuis 3 semaines, Philémon de La Plug est descendu 2 fois à Montréal dans le but de profiter des festivals montréalais. Il a entre autres pu profiter de Pop Montréal et du Festival du Nouveau Cinéma.

Escapade 1 — POP Montréal — 27 au 29 septembre

Vendredi le 27 septembre, Philémon et Fanny de La Plug descendent à Montréal avec leur ami Antoine pour aller chez leur amie Laurie dans le but d’aller voir le show d’Alaclair Ensemble à POP Montréal le samedi soir. On part du Saguenay vers 3 h de l’après-midi.

Photo & Video Sharing by SmugMug

On arrête à Donnacona pour manger dans un coq rôti! Miam. On arrive vers 21 h à Montréal. On va dans un party de français dans le Mile-End.

Photo & Video Sharing by SmugMug

Finalement, on se retrouve dans un magnifique appartement sur la rue Sherbrooke à Westmount avec des étudiants en théâtre à l’UQAM. On s’amuse bien. Finalement, on décide de monter sur le toit pour profiter du temps clément. Finalement, vers 5 h du matin, on va se coucher. On a une grosse journée le lendemain.

Photo & Video Sharing by SmugMug

Le lendemain, on va déjeuner au Miami (probablement le meilleur rapport qualité/quantité/prix pour un déjeuner à Montréal).

On quitte ensuite pour aller à la manifestation contre les hausses de tarifs d’Hydro-Québec organisée par la coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics. C’était assez relax comme manifestation. On mentionnera principalement l’altercation avec Pierre-Karl Péladeau qui sortait des bureaux de Québécor lorsque la manif passait devant cesdits bureaux.


Après la manif, on est un peu exténué dû à la marche et dû à l’heure tardive où on s’est couché la veille. On décide d’aller à l’escalier, un café-bar chill juste en face de la Place Émilie-Gamelin.

Par la suite, on décide d’aller à la Place Pasteur où se tient une partie du volet gratuit de POP Montréal. On y attrape le dernier band de la journée, le Ever-Lovin » Jug Band, un groupe de vieux folk des années 1920. C’était très bon.

Photo & Video Sharing by SmugMug

Par la suite, on est retourné chez Laurie où l’on se fait un copieux repas de pâtes avec du poulet parmesan. On boit de la bière pis vers 21 h 30, on part vers le Club Soda. On arrive vers 22 h au Club Soda où le show est déjà commencé. On a manqué le rappeur canadien Lee Reed qui semblait intéressant.

Lorsqu’on arrive, c’est Giovanni Marks qui joue (c’était censé être Kydd d’Austin au Texas, mais il a annulé). Giovanni Marks, c’est un rapper de Los Angeles plus connu sous le nom de Subtitle. Ce n’était pas le meilleur show hip-hop que j’ai vu. Le gars ne groovait pas beaucoup. Ça semblait très cérébral comme texte. J’avais plus l’impression que le gars nous parlait plus qu’il ne rappait.

Photo & Video Sharing by SmugMug

Par la suite, c’est la venue de Fat Tony sur scène. Fat Tony, c’est un rapper de Houston au Texas qui fait dans le hip hop ostentatoire. C’est bon, mais inégal. Le gars bouge quand même plus que Giovanni Marks, ça donne plus le goût de danser. D’ailleurs, gros shout out à T-Rex qui était présent au Grand Tintamarre à Tadoussac qui dansait comme un dieu pendant la prestation de Fat Tony.

Par la suite, pour clore la soirée, Alaclair Ensemble, le groupe que tout le monde attendait. Ça commence en douceur par Robert Nelson qui arrive sur scène affublé de signes religieux ostentatoires!

Merci Robert!

Par la suite, le show commence vraiment. Malheureusement, le son est à chier. Tellement qu’on a parfois de la misère à entendre les tounes. Mais bon, le public en redemande même si ce n’est pas tout le monde qui connait le band (Alaclair en show, c’est d’abord et avant tout un trip de gang). En tout cas, on ressort de là en se disant que c’était bon, mais qu’on aurait apprécié avoir un peu plus de vieilles tounes et en se disant qu’on était content de voir Claude Bégin sur scène. On remarquera aussi l’apparition de Modlee pour C.R.È.M.E.

Finalement, on revient chez Laurie en bus de nuit. On mange un gâteau au fromage (miam) et on se couche vers 3 h du matin après avoir déconné pendant une bonne demi-heure.

On se réveille le lendemain et on repart au Saguenay en gang après s’être séparé afin d’aller visiter nos familles respectives dans Montréal.

Escapade 2 — Semaine de relâche — Festival du Nouveau Cinéma — 11 au 17 octobre

Cette semaine, c’est la semaine de relâche. Pour l’occasion, Philémon de La Plug est descendu à Montréal. Il en a profité pour aller voir un film au Festival du Nouveau Cinéma.

Le film s’appelait Le Grand » Tour de Jérôme Le Maire, Vincent Solheid et Benjamine de Cloedt. C’est un film indépendant belge. En gros, c’est l’histoire d’une gang d’amis ayant entre 35 et 45 ans qui décident de partir à la marche vers un Carnaval afin de fêter, boire de la bière et s’amuser. Finalement, rendus au Carnaval, ils décident de continuer leur périple sans avertir leur famille. S’ensuivit un périple de plusieurs mois à travers la Belgique.

J’ai bien aimé ce film même s’il y a plusieurs lacunes. On a parfois l’impression de tourner en rond. Personnellement, je crois que j’avais besoin de voir ce film puisque le fait de partir à l’aventure m’intéresse particulièrement.

 

Philémon Beaulieu

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s