PHB_9715

Le Grand Tintamarre à Tadoussac

C’est quoi Le Grand Tintamarre À Tadoussac?

Certains vous diront que c’est le nouveau Woodstock en devenir, que c’est leur première scène, leur meilleur lieu de découvertes underground ou encore “La brosse de l’année!”. Mais qu’en est-il réellement?

Tout a décollé avec la proposition d’André, propriétaire de l’Auberge de Jeunesse à Tadoussac ainsi que Pierre, résident de Tadoussac, de faire suite aux premiers essais de festivals que leur équipe avaient tentés. En effet, c’est en mars 2013 que La Plug a été contactée par Pierre Rodrigue pour faire suite à feu Cégep en Vacances, qui leur avait pris trop d’énergie. Le nom du Grand Tintamarre prit racine de l’historique soulèvement populaire qu’a connu le Québec en 2012. Ce nom vise à inscrire le festival dans l’esprit révolutionnaire d’une relève qui s’approprie le monde dans lequel elle vit. De fortes valeurs de partage et d’auto-gestion sont prônées. On peut dire que le Tintamarre est un exemple concret de réalisation de ces idéaux en plus d’être un carrefour de rencontres plus qu’enrichissantes! Ajoutons que le festival en entier est gratuit pour tous et ne vise aucun style en particulier.

Résumé des éditions du festival

2012

2012

Le Grand Tintamarre à Tadoussac fut créé en 2012 sous le nom de Cégep en Vacances à Tadoussac par 3 bénévoles gravitant autour de l’Eau Berge de Jeunesse de Tadoussac, Pierre Rodrigue, Béa Deschamps et André Tremblay. Se présentant comme un volet estival de cégep en spectacle, Cégep en vacances à Tadoussac se concentra cette année-là sur des artistes essentiellement cégépiens.

Se déroulant pendant le Printemps Érable, une tangente politique fut associée à l’événement. Une manifestation de casseroles fut même organisée.

Le porte-parole de la première édition fut Sébastien Lacombe, auteur-compositeur-interprète originaire de Montréal. Durant la fin de semaine, il participa à un atelier de création avec les festivaliers.

2013

2013

Pour l’édition 2013, Pierre Rodrigue ayant moins de temps à mettre dans l’événement, demanda à Alexandre Bédard, un ami de sa fille Alexandrine Rodrigue, s’il était intéressé à reprendre le festival par le biais de sa maison de production, La Plug — Production. Alexandre accepta sans tarder et demanda à son ami Philémon Beaulieu s’il souhaitait l’accompagner dans la grande aventure de la 2e édition de Cégep en vacances à Tadoussac.

Désirant élargir le mandat de l’événement, Alexandre et Philémon décidèrent de renommer l’événement Le Grand Tintamarre à Tadoussac afin de permettre à toutes les catégories d’étudiants de venir performer au festival. Étant donné le nom du festival, l’équipe décida d’inviter le groupe de folk sale Tintamare, bien connu pour ses concerts endiablés. En plus d’offrir le spectacle de clôture du festival, Tintamare donna un atelier sur les bienfaits de l’autoproduction et sur leur coopérative de travail dans le domaine musical, Coup d’griffe!

2014

2014

2014, deuxième année sous la gouverne de La Plug — Production pour Le Grand Tintamarre à Tadoussac. C’est l’année de l’éclosion puisqu’une bonne trentaine de bands y participèrent. L’événement fut aussi allongé d’une journée. Les organisateurs décidèrent aussi d’y instaurer un volet art visuel.

La plupart des spectacles à l’eau berge se passèrent dans la cour sous un ciel clément. Deux headliners cette année-là, Z et ses Disciples ainsi que Robert Fusil et les Chiens Fous.

2015

2015

Pour ses 3 ans, la programmation de soir du festival se déroula entièrement à l’intérieur de l’auberge qui avait été réservé pour l’occasion par l’équipe du festival. Plusieurs bands prirent part à l’événement dont Blond Cerise, La Poësse, Occult Tofu Soup, Gras Trance et The RS. The Steady Swagger furent les headliners de cette édition endiablée.

Nouveauté dans le volet visuel, un festival de film fut présent dans la programmation. De plus, les spectacles au Père Coquart furent déplaçés sur l’heure du midi. Plusieurs activités d’art visuel se déroulèrent durant la journée.

Au final, une édition couronnée de succès avec toujours plus de festivaliers présent durant l’événement!

2016

13350260_792217737545660_6945224423406264828_o

2016 a été l’année de la consolidation pour le Grand Tintamarre à Tadoussac. L’équipe a été agrandie avec l’arrivée d’une trentaine de bénévoles. C’est aussi à ce moment-là qu’un conseil d’administration a été créé pour gérer le festival sous la forme d’un OBNL.

Au niveau artistique, les 3 soirs furent rempli avec environ 1500 festivaliers sur 3 jours. On note la participation des bands Renard Blanc, Pereira,, The Velvet Museum,  Marie Brings The Shit, Valery Vaughn, Les Cousines Lavoie, Sweet Caporals, Les autres, Le charme, Les martyrs de marde, la Poaillsce,  Dundee, David & les Playboys, Cold Folks , ShishTaouk ainsi que Occult Tofu Soup. Pour cette quatrième édition, nos headliners furent La ritournelle et Les chiens de ruelles.

2 nouveautés pour cette année: la présence d’un porte-parole pour le volet art visuel, l’artiste John Boyle-Singfield et  la présence du mythique Shaman (qui rentra instantanément dans la légende du Tintamarre au côté de la Police des écrevisses et du Blue-Eyed man)

Photographes: Lisa Berthomé, Mathieu Pedneault, Camille-Amélie Koziej-Lévesque, Max-Antoine Guérin et Yves Beaulieu